Le Parfum de Patrick Suskind

Le Parfum histoire d’un meurtrier

le parfum

Le vin, c’est plusieurs sens dont surtout l’odeur. Et les odeurs, c’est le thème principal du célèbre roman de Patrick Suskind, le Parfum (Fayard, 1986, Livre de poche). Ce n’est pas à proprement parler un livre sur le vin. C’est l’histoire de Jean Baptiste Grenouille qui se passe à Paris et en Provence en plein XVIIIème siècle. Le misérable Grenouille semble promis au sort le plus triste et le plus obscur mais il possède un don. Lui qui pourtant ne dégage aucune odeur dès sa naissance est pourvu d’un nez fabuleux qui enregistre toutes celles du monde.

 Grenouille nait à Paris dans un quartier grouillant de monde où les odeurs nous paraîtraient aujourd’hui insupportables ; il est le fils d’une poissonnière qui accouche sous son étal et d’un père inconnu. Bébé, il est confié à plusieurs nourrices pour terminer dans un couvent. Plus tard, employé chez un tanneur, il découvre le monde des odeurs et sa vie va basculer…

 

Grenouille, lui qui ne dégage aucune odeur, découvre qu’il possède un nez formidable. Il fait la rencontre de Baldini, un parfumeur sur le Pont au Change en plein cœur de Paris qui l’initie à l’art de la parfumerie et de la distillation. Jean Baptiste contribuera même à la fondation de la manufacture de Baldini. Dans la deuxième partie du livre, Grenouille, après un curieux ermitage en Auvergne, se retrouve à Montpellier au service du marquis de Taillade chez qui il exerce ses talents. Dans la troisième partie, il passe bien sûr par Grasse, la ville des parfums, où il peut exprimer pleinement ses capacités de créateur. Mais n’oublions pas que Jean Baptiste Grenouille est un meurtrier…

Tout cela avec la plume alerte de Patrick Suskind ; Le Parfum, c’est une peinture d’époque tracée avec humour, dérision et suspense.

Ecoutez les odeurs de ce conte, merveilleux et abominable à la fois, plongez dans l’atmosphère du siècle des Lumières, dans les pires et les meilleures odeurs du XVIIIème siècle. Voici deux passages de la première partie : la naissance de Grenouille, sa petite enfance et, plus tard, adolescent, sa découverte des odeurs du Paris d’alors, accompagnés par une musique d’époque : des concertos de Mozart

L’enfance de Grenouille
Toutes les senteurs du monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.