Un vigneron philosophe en Muscadet. Écoutez voir

Décembre 2018. Une belle éclaircie étend ses pans de brume sur les coteaux du Pé de Sèvre. Nous sommes au Pallet, au cœur du vignoble nantais.C’est ici que naquit, en 1079, le Philosophe Abélard. Il aimait y revenir dans les moments d’adversité. C’est au Pé de Sèvre que Michel Bédouet cultive sa vigne comme un jardin.

Michel Bédouet vigneron philosophe

Michel Bédouet, le vigneron philosophe du Pallet en Muscadet

Michel participe aux rendez-vous philo organisés chaque mois par la librairie L’Odyssée de Vallet. Mais bien avant, sa démarche a relevé d’une réflexion philosophique. Remettre en question ses certitudes, ne pas céder à la pensée ambiante,désapprendre pour créer à nouveau.

La démarche vers l’agriculture biologique

Michel s’est installé en 1985 sur les vignobles exploités par son père.Déjà sensible à l’agriculture biologique, il rencontre Guy Bossard, la tête de file en ce domaine dans le Muscadet. Il assiste à des réunions organisées par Nature et Progrès. La période étant alors faste pour le Muscadet, il se donne encore 10 ans pour sa conversion en bio. Il se contente de « l’agriculture raisonnée » et adhère à l’association Terra Vitis dont il a été localement le président. « Je me suis rendu compte  que c’était un leurre quand je me suis aperçu que derrière tout ça, il y avait l’Union des firmes phytosanitaires qui finançait l’agriculture raisonnée. »

« Le gros déclencheur a été la mort de mon père à cause des produits de traitements. J’étais à la fin de quelque chose, je n’étais plus trop motivé. Le déclic a été fort. J’ai mis 5 ha en bio et j’ai compris que c’était fait pour moi. J’ai toujours été bio dans l’âme. »

« Je vendais mal mon vin et ma crainte qui était plutôt commerciale s’est avérée assez géniale avec toutes les relations commerciales qui sont aussi des relations humaines avec des gens du Monde entier. C’est assez fabuleux.

 Le vigneron philosophe cultive sa vigne comme un jardin

Michel intitule son domaine : « La vigne comme un jardin ». Clin d’œil au grand-père, polyculteur et jardinier. Il retrouve cet esprit avec le travail du sol, en étant plus proche de la vigne et de la vie des sols, leurs senteurs et leurs couleurs. Référence au Candide de Voltaire -Il faut cultiver notre jardin- ?

Une cuvée née grâce à la philo

Cogito, de cépage, c’est la cuvée de vin naturel de notre vigneron philosophe. Sans soufre ajouté. Sur ce Melon de Bourgogne de 30 ans, les « malo » sont effectuées. Vendanges manuelles et levures indigènes, il va sans dire. Le vin est élevé pendant 7 mois dans 4 contenants : fûts neufs, fûts plus anciens, amphore de grès, cuve souterraine. Le résultat en devenir du 2018 ? des arômes délicats de raisins bien mûrs et  de pêche. Un bel équilibre et une belle tension.

2 autres cuvées dégustées au domaine Bédouet

  • Le clos des Grands Primos 2017, Muscadet de Sèvre et Maine : équilibre entre la minéralité, la salinité et les beaux amers.
  • Expression du Pallet 2014, Muscadet de Sèvre et Maine : vignes de 35 ans. Une grande ampleur, des arômes de réglisse, une grande longueur en bouche. Encore un Melon de Bourgogne qui étonne !

Seule, dans le règne végétal, la vigne nous rend intelligible ce qu’est la véritable saveur de la terre. (Colette)

Michel Bédouet est présent à Millésime Bio et à la Levée de Loire à Angers

www.bedouet-vigneron.fr

www.librairielodyssee-vallet.com/

Un autre vigneron bio enregistré par Bonum Vinum : www.bonumvinum.eu/muscadet-christophe-maillard-lempreinte/

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.