Une histoire du bio et de la biodynamie : Guy Bossard en Muscadet

Guy Bossard, domaine de l’Ecu

domaine de l'Ecu
Guy Bossard

« Mon histoire ? Rien que de très banal. » « Artiste ? On me dit ça mais je n’aurais pas cette prétention, je suis un vigneron à peu près correct. »

C’est ainsi que Guy Bossard (domaine de l’Écu au Landreau) se présente. Modeste. Il est pourtant un des premiers vignerons du Muscadet à être passé en agriculture biologique et peut-être le premier à avoir adopté la biodynamie dès 1998. Ses Muscadets Sèvre et Maine sont maintenant célèbres.

Le domaine de l’Ecu : des vins de terroirs

  Guy Bossard vinifie séparément ses parcelles aux sols bien différenciés. Vins de garde alors que le Muscadet a la (malheureuse) réputation d’être un vin de comptoir, un vin pour les huitres, vite fait – vite bu. Lui, ses Muscadets, il les a soignés avec obstination après avoir soigné sa vigne dont il a laissé naturellement ses racines profondément dans le sol afin d’extraire la minéralité de celui-ci au lieu de faire remonter les racines à la surface par l’emploi d’engrais de synthèse.

Alors, un rebelle ? Non, il a poursuivi son idée obstinément sans se soucier du « qu’en dira-t-on » mais sans prosélytisme ni manichéisme, en  respectant les vignerons voisins qui n’ont pas effectué le tournant d’une autre agriculture. Sans concession aussi, il fait les vins qu’il aime ; aboutissement d’une passion qui le tenait depuis l’adolescence.

Le domaine de l’Ecu, c’est aussi un des maillons de la « Renaissance des appellations« , association initiée par Nicolas Joly (Coulée de Serrant), un des fers de lance de la diffusion de la culture de la vigne en biodynamie en France et à travers le Monde, pour répandre l’idée que le vin doit à nouveau refléter le goût du lieu dont il est issu. C’est aussi une démarche pour les générations futures. Guy, bientôt retraité, a assuré la relève avec Fred qui a été son élève et qui perpétue la démarche.

Enfin, c’est toujours un plaisir de s’entretenir avec Guy. Propos sincères avec toujours un pointe d’humour et de la malice au coin de l’œil. Il y a aussi toujours un bon mot pour les copains : Mark Angeli ou les frères Foucault (clos Rougeard à Chacé – Saumur Champigny).

Ecoutez voir… en musique classique car avec Guy et Fred, elle est présente partout, même au chai.

Les passages clés de l’enregistrement :

1 La rencontre déterminante          2 Les débuts en bio 1972, le scepticisme des voisins
3 Vers la biodynamie 1992               4 La dynamique de la biodynamie
5 La nouvelle attitude des jeunes   6 Artiste, quoiqu’il en dise

http://domaine-ecu.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.