Jean Yves Bardin, photographe des vignobles


Un photographe des vignobles pour comprendre les lieux

Le métier de vigneron engendre plaisir et rêve chez l’amateur de vin. Boire du vin n’est pas indispensable ; c’est une démarche volontaire que l’on partage entre amis. Déguster un vin, c’est aussi se référer au terroir qui l’a fait naître et aux vignerons et vigneronnes qui l’ont élaboré. Comment exprimer ces sensations ? Les papilles en constituent la finalité. Mais il y a aussi la vue. C’est ce à quoi s’attache un photographe des vignobles, l’Angevin Jean Yves Bardin qui nous fait partager sa passion du vin à travers son objectif.

Jean Yves Bardin, photographe des vignobles

 

Pour Jean Yves Bardin, le vin c’est d’abord un terroir spécifique et de qualité, un lieu dont le vin exprime la musique, la mémoire, le passé et le présent. C’est un des thèmes qu’il exploite dans ses photos de ceps. Tortueux, noueux, vieux, rugueux, heureux forcément car ils sont tous cultivés dans des sols en agriculture biologique voire en biodynamie. De ces photos de ceps zoo-anthropo-morphes se dégagent presque des sons et des musiques tant le relief et les couleurs sont mis en exergue.

https://jybardin.wordpress.com/bestiaire/

https://jybardin.wordpress.com/givres/

Un photographe des vignobles pour comprendre les gens qui font le vin : Anjou Untamed

Ensuite, il y a la composition, l’œuvre finale. Composer avec la palette qu’offre la nature mais composer aussi avec la sensibilité et l’émotion. C’est le thème de Anjou untamed, the face behind the wine (Anjou indompté, le portrait derrière le vin) le dernier ouvrage de Jean Yves Bardin qui a reçu deux Gourmand Awards en Chine récemment. Une série de 48 portraits in situ de ces vignerons-onnes qui portent haut la qualité de ces jus vivants et toujours différents selon les années. Leur point commun : le respect de la terre par le travail en bio ou en biodynamie. Des portraits qui « ont de la gueule » !

Jean Yves Bardin, photographe des vignobles

Photo, poésie et monde du vin

Il est difficile de faire exprimer son côté  artiste à un(e) vigneron-ne, ils s’en défendent souvent. Pourtant, il y a, dans l’élaboration d’un vin, des liens avec la peinture, la musique ; comme l’artiste, le vigneron se demande toujours si la composition est arrivée à son terme (cuvaison, assemblage, élevage…).

Jean Yves Bardin, photographe des vignobles

Poésie et vin constituent les thèmes de l’ouvrage de Jean Yves Bardin, Annick Dandeville/Patrick Gillet, Grappes de Haïkus. De courts poèmes d’inspiration japonaise et des photos sereines pour relier avec bonheur deux cultures différentes.

https://jybardin.wordpress.com/vignerons-danjou-le-livre/

Les vignerons figurant dans Untamed Anjou et enregistrés par Bonum Vinum :

Marc Angeli, Didier Chaffardon, Nicolas Joly

Jean Yves Bardin, photographe des vignobles

Mark Angeli

 

Laisser un commentaire