Pierre Caslot: un hédoniste à Bourgueil


domaine de la Chevalerie

Le domaine de la Chevalerie : sublimer le Cabernet Franc

Juin 2013. Bourgueil. C’est le pays de Ronsard et de ces vins dont la réputation n’est plus à faire. C’est le pays du cabernet franc que la famille Caslot au domaine de la Chevalerie s’attache à décliner en plusieurs cuvée de terroirs différents mais tous cultivés en agriculture biologique et en biodynamie. Chez eux, on déguste dans une cave d’un hectare creusée dans le tuffeau qui a traversé les siècles, un véritable labyrinthe où a été tournée une des séries « le Sang de la vigne », un polar viticole avec Pierre Arditi  et on vient biner le mercredi, de juin à août, pour se remettre en forme, déguster et faire la sieste si le pique-nique a été un peu trop arrosé, ce sont les « journées binette ». Bonne humeur exigée.

Le domaine de la Chevalerie, à Restigné, c’est 38 hectares de Cabernet franc cultivés par Stéphanie, Emmanuel et Pierre Caslot, un domaine qui existe depuis environ 400 ans. La famille Caslot se sent dépositaire d’une histoire, d’un style et d’un patrimoine qu’elle s’attache à transmettre. Le vignoble de Bourgueil, c’est un peu la Bourgogne : une côte coiffée de bois qui comprend de l’argile sable au sommet et descend vers les terrasse alluvionnaires car la Loire n’est pas loin.

La biodynamie, tout naturellement

La biodynamie ? « Parce que c’est sympa! » répond Emmanuel qui mène les cultures. La vinification? La moins interventionniste possible, des levures indigènes et un sulfitage très raisonnable. Encuvage par gravitation. Élevage en demi-muids. Pas de filtration. Bien que d’un seul tenant, le domaine compte de multiples identités géologiques. Depuis des générations, l’observation a permis de traduire ces nuances dans des cuvées spécifiques.

Pierre nous quittés en 2014.

Écoutez voir!

Les moments clés de l’enregistrement :

1 Présentation
2 La complexité des terroirs
3 Le travail de la vigne
4 Le point de vue d’Emmanuel
5 Dans la cuverie
6 Descente dans l’antre de la Chevalerie
7 Labyrinthe et Hédonisme
8 Dégustation mémorable

Au domaine de la Chevalerie, il y a six cuvées issues de parcelles différentes et dont le potentiels de garde varie de deux à quinze ans. Il y a parfois une septième cuvée selon les années appelée « vin de garde ». La 2005 est mémorable.

On garde toujours un souvenir mémorable d’une visite à La Chevalerie !

http://www.domainedelachevalerie.fr/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.