Les cépages oubliés de Bordeaux au château Cazebonne

Les cépages oubliés de Bordeaux renaissent grâce à un passionné

Cépages oubliés de Bordeaux
Jean Baptiste Duquesne

Jean Baptiste Duquesne a fait carrière sur le Net. Il gérait le site culinaire « 750 g-De la vie dans la cuisine » qu’il a revendu en 2016 pour investir dans le vin. Il n’était pas question pour lui de s’acheter un château en cru classé. Son objectif était de retrouver les Bordeaux comme on les faisait autrefois. Une belle histoire.

Pourquoi planter des cépages oubliés au château Cazebonne ?

En 1996, Jean Baptiste rend visite à Robert Plageoles à Gaillac. Il est fasciné par les redécouvertes du célèbre vigneron en ce qui concerne les cépages anciens. « Si un jour je fais du vin, je ferai pareil. » Il existait de nombreux cépages autochtones à Bordeaux supplantés par les cultures plus rentables des Sauvignon, Malbec et autres Merlot ; encore fallait-il les retrouver.

Cépages oubliés de Bordeaux
Château Cazebonne

Le fruit d’une longue recherche

Jean Baptiste Duquesne consulte d’abord la littérature ampélographique du XIXème siècle et découvre plus 50 cépages oubliés de Bordeaux et de Gironde. Parmi eux, le Gros Verdot, le Gros Cabernet, le Béquignol, le Petit Péjac, le Jurançon noir, la Penouille, la Pardotte en rouge ; la Sauvignonasse, le Blanc Verdet, le Blanc Auba. Cépages décrits, bien sûr, par Pierre Galet dans son dictionnaire encyclopédique.

Jean Baptiste découvre que de très rares vignerons possèdent encore ces cépages oubliés. En faisant surtout appel au Conservatoire des cépages de Vassal près de Montpellier, il replante 26 cépages dont les traditionnels communs à Bordeaux.

Un projet collaboratif

Les vignes sont chères dans la régions des Graves et non loin de Sauternes. Jean Baptiste acquiert le Château Cazebonne à St Pierre de Mons en 2016 et lance un Crowdfunding pour l’achat de 7 ha. Le projet a dépassé ses espérances et est maintenant clos. 4,5 ha sont plantés en biodynamie, 4 ha sont en attente de plantation. L’équipe est au complet avec David Poutays qui, avec son expérience de la bio et de la biodynamie, dirige le domaine. Un chai moderne a été mis en place.

Des débuts difficiles

Comme partout, le château Cazebonne a subi les aléas climatiques de ces dernières années : gel, grêle. Pour l’instant, les cépages oubliés n’ont pas été récoltés. Si tout va bien, la première récolte aura lieu en 2020.

Cépages oubliés de Bordeaux

En vente actuellement :

  • Entre amis 2017 : 70% Cabernet Sauvignon, 10% Merlot, 10% Malbec, 10% Cabernet franc
  • Entre amis 2019 blanc 70% Sémillon, 30% Sauvignon
  • Cuvées parcellelaires 2019 élévées en amphores, Merlot et Cabernet sauvignon, Astéries de Darche et Galets de Cazebonne

Longue vie aux cépages oubliés de Bordeaux et au château Cazebonne.

www.cazebonne.fr

A noter : il existe aussi un conservatoire des cépages en Muscadet au musée du vignoble nantais au Pallet : bonumvinum.eu/conservatoire-des-cepages-musee-vignoble-nantais/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.