Xavier Amirault un retour à la compréhension des sols

Xavier Amirault

Xavier AmiraultMars 2016. La vigne débourre à peine chez Xavier Amirault au Clos des Quarterons à Saint Nicolas de Bourgueil. Xavier, rencontré à Millésime Bio, c’est la convivialité et la recherche de l’empathie dès l’accueil. A notre arrivée, panier rempli de verres à la main, il nous invite à monter dans sa camionnette pour nous conduire dans ses vignes avec, en prévision, une dégustation dans un endroit caché typique de la Touraine.

Le Clos des Quarterons, une philosophie, une continuité, une équipe

Le Clos des Quarterons proprement dit occupe ce qui était, au XIXème siècle, la mairie et l’école, une demeure à l’architecture caractéristique de l’époque. Le domaine comprend  32 ha cultivés en biodynamie. Xavier Amirault et son frère Thierry avant lui ont choisi ce mode cultural par simple bon sens pour pérenniser les sols, les vignes et la biodiversité qui, chaque année, amène une flore variée et différente selon les parcelles. L’objectif est de maintenir un équilibre naturel dans le respect du vivant pour obtenir des vins vivants.

Au Clos des Quarterons travaillent une dizaine de personnes. La particularité du mode cultural en biodynamie implique des compétences professionnelles particulières et l’adhésion de chaque membre de l’entreprise. Le travail en équipe est donc nécessaire. C’est un point sur lequel insiste beaucoup Xavier.

La cave du Vau Renou

Pour comprendre les vins du Clos des Quarterons, une visite du vignoble et de ses différentes parcelles s’impose. Mais il existe un lieu caché sur les hauts de St Nicolas que Xavier, non sans fierté, nous fait visiter : la cave du Vau Renou, une ancienne carrière de pierre de tuffeau acquise par son père. Un labyrinthe, une grotte longue de plusieurs centaines de mètres, un lieu fascinant propice à la méditation où le temps reste suspendu. C’est là que s’élaborent les vins en fûts à une température constante de 13° dans des demi-muids de chêne de 500 l. Une dégustation en ce lieu, même si les vins ne sont pas à température, est un moment sans pareil.

Les cuvées du Clos des Quarterons dégustées

Les vendanges se font bien sûr à la main et la fermentation sur levures naturelles.

  • La cuvée Quarteron 2014, un vin digeste sur les fruits avec des tannins légers, une cuvée joyeuse et fraîche. Xavier affirme qu’elle ira loin et tranquillement jusqu’en 2024
  • La cuvée Gravillices 2012, élevée 18 mois en foudre, fruit bien mûr, un vin élégant, soyeux et fin
  • La cuvée Quarteron vieilles vignes 2012 élevée 18 mois en foudres. Un vin tout en rondeur, équilibré, une belle réduction au départ puis du fruit et du croquant.
  • La cuvée Fondis 2015 que nous avons dégustée sortie du fût, un vin déjà profond aux arômes de sous-bois, en vente en 2017.

Et deux surprises :

  • Le rosé 2014 très gourmand aux arômes de bonbon, délicatement acidulé, très frais, un rosé de gastronomie
  • La cuvée Quarterons blanc de Chenin 2013, élevée en demi-muids, ample avec de la force, une explosion d’ananas.

http://www.domaineamirault.com/fr/

Les photos sont de Claude Maudoux http://www.claude-maudoux-images.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.