Les vins d’Ancenis descendent la Loire 1


Une belle idée pour promouvoir les vins d’Ancenis

20 mai 2017. Pour la troisième année consécutive, les vignerons de Pinards et Jus d’Ancenis ont rendu visite aux Nantais. Une journée au bord de l’eau pour découvrir les nouveaux vins d’Ancenis, discuter avec les vignerons, saluer l’arrivée des beaux jours…

C’est aussi une petite aventure, qui renoue avec les origines du commerce du vin et du trafic sur la Loire.

Un batelier de Loire, embarque le vendredi soir avec la marée l’équipe de vignerons sur sa toue, dans le petit port d’Oudon, à 35 kms à l’Est de Nantes. Le voyage se fait doucement, avec quelques bouteilles, pâtés et autres fromages, pour que la croisière s’amuse… Et surtout, avec les barriques de vin qui feront le show du samedi !

La barque passe la nuit amarrée à Nantes. Après la journée de dégustation sur le quai de Versailles, le retour dans le vignoble a lieu le samedi soir, en remontant la Loire…

Pinards et jus d’Ancenis

vins d'AncenisC’est une association de 9 vignerons et vigneronnes pratiquant tous l’agriculture bio ; certains produisent des Muscadet, d’autres du Coteaux d’Ancenis, d’autres enfin ont préféré s’affranchir des appellations et sont en Vin de France ; beaucoup produisent des vins naturels. Ils sont tous installés sur le territoire d’Ancenis (communes environnantes à la limite de l’Anjou parfois) à une quarantaine de kms de Nantes.

Les maîtres mots à Pinards et Jus d’Ancenis, c’est la solidarité, l’échanges de compétences et l’entraide ; par exemple, la mise en culture de vignes délaissées pour compenser la perte dans les vignes gelées. C’est aussi un groupement permettant la promotion à l’exportation des vins d’Ancenis.

La variété des vins d’Ancenis

Parmi les vignerons présents ce samedi matin :

  • Matthieu L’Hotelier, domaine des Champs jumeaux, 3 ha. C’est le plus Angevin du groupe car il vient de Montrelais à la limite du Maine et Loire et il présente un beau Chenin tout en tension, rond et fondu au premier abord pour se révéler vif et nerveux par la suite ; Matthieu vinifie aussi un rouge original issu de vignes allant jusqu’à 100 ans, un assemblage de Gamay, Grolleau et … de 54-55 !  un vieux cépage hybride que cultivaient nos grands-pères.
  • Adrien Bouzonville, domaine des Hulottes à Oudon, 1,5 ha de Gamay, Cabernet franc et Pinot gris. Adrien est un jeune ingénieur en environnement, il a effectué sa première vendange en 2015. Il présentait un Gamay 2015 fruité et de belle longueur.
  • Le domaine Landron-Chartier de Ligné présentait un joli Melon de Bourgogne 2016 sur le fruit mûr, vin d’une belle précision.
  • Philippe Chevarin installé à Oudon en 2015 sur 5 ha de Melon de Bourgogne, Gamay, Cabernet Sauvignon, Grolleau. Dégusté Le Souffle 2016, un Melon avec de délicats arômes de zestes de citron, nerveux et frais.
  • Jacques Carroget, domaine de la Paonnerie à Anetz présentait sa Jacquerie 2015, un Gamay frais à savourer sur une bonne charcuterie et un gourmand Rosé d’Ancenis.

Une mention à l’illustrateur, Brice Poil, tatoueur à Nantes, les Vilains Bonshommes

A l’année prochaine, Pinards et Jus, peut-être sur le bateau pour descendre le fleuve.


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Les vins d’Ancenis descendent la Loire