Montagny : Stéphane Aladame, le vin dans l’oeuf

Montagny, un vignoble à découvrir

Septembre 2013

Montagny les Buxy, en Côte chalonnaise, est un vignoble pentu de 300 ha seulement. Son AOC, très ancienne, date de 1936. C’est est un vieux et charmant village vigneron lové au sommet d’un amphithéâtre de vignes. Au loin, Buxy, son château et ses églises romanes. Stéphane Aladame y exploite plus de 7 ha de Chardonnay cultivés en agriculture biologique.  Les vignes sont travaillées dans le respect de l’environnement, afin de permettre aux différents vins d’exprimer leurs climats d’origine. Ni engrais chimique ni insecticide ne sont utilisés, et l’emploi des désherbants est réduit au minimum.

 

Stéphane Aladame, un vigneron dynamique de l’appellation

 La priorité est donnée au respect de la vie des sols : enherbement, labours… C’est pourquoi, les sols sont régulièrement travaillés sur la quasi totalité du domaine (hormis une parcelle de 90 ans trop âgée pour « supporter » les labours). Toutes ses cuvées sont classées Montagny 1er cru. Elles fermentent sur levures indigènes. Il élève ses vins en cuve, en fûts mais aussi… en œuf béton dans la belle cave voutée d’une maison qui daterait du XVIème siècle.  Stéphane Aladame est un jeune vigneron à la croisée de la tradition et de la modernité tout en respectant un mode d’agriculture respectueux de l’environnement. C’est avec passion qu’il décrit les fêtes parfois gigantesques de la Saint Vincent Tournante en Bourgogne crées à l’origine pour alimenter une caisse de solidarité entre vignerons, il aime aussi parler des « cadoles« , anciennes cabanes de vignerons en pierres dont certaines sont en restaurations sur Montagny.

Écoutez voir.

Les moments clés de l’enregistrement :

1 Le vignoble de Montagny
2 Les sols
3 Le soin apporté à la vigne
4 Les vignes et les rendements
5 Le vin en œuf
6 La cave voutée
7 Dégustation
8 La St Vincent tournante

 

Au domaine Aladame, il y a six cuvées de Montagny premier cru. L’une est issue de jeunes vignes ; les cinq autres sont issues de parcelles particulières dégageant chacune une personnalité pour donner des vins à chaque fois différents. A noter la cuvée Les Burnins issue de vignes plantées en 1923! Un vin qui, selon Stéphane,  » se distingue par son ampleur et sa complexité aromatique atypique. le nez est intense sur des notes de muscat et de miel. La bouche est dense et gourmande.”

http://www.aladame.fr/

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.