Le monde du vin tend à s’uniformiser : industrialisation du produit, standardisation de la culture par la plantation de cépages aux rendements élevés, moins fragiles. Standardisation du goût aussi par le formatage du consommateur. Le vin est devenu une boisson ordinaire, un produit marketing que l’on vante plus par son étiquette et sa contre-étiquette dont le texte est parfois édifiant que par le contenu de la bouteille. Pourtant

Il existe quantité de cépages à travers le monde souvent des cépages anciens.

cépages ancienscépages ancienscépages anciens grappe de l'Abourioucépages anciens grappe de l'Admirable de Courtillercépages anciens

Certains ne sont plus cultivés et ne sont plus présents que dans les conservatoires –domaine de Vassal– Mais d’autres résistent encore dans quelques petits coins de terre à vigne en France et dans le Monde. Bonum Vinum en a répertorié un certain nombre dignes d’intérêt ou simplement utilisés dans les assemblages – http://lescepages.free.fr Il souhaiterait savoir s’ils sont encore exploités, où et par qui.

Alors, il lance un appel : vigneronnes, vignerons, amatrices, amateurs, contactez-le. L’objectif est…de répertorier et de faire connaître les vigneronnes et vignerons qui contribuent à la conservation d’un patrimoine végétal. De plus, ce sont souvent des vignerons passionnés respectueux du terroir et de la biodiversité. Cela pourrait constituer une nouvelle série d’articles : les vignerons et vigneronnes aux vins rares et originaux.

Voici la longue liste mais pourtant non exhaustive des cépages anciens recherchés :

Arbane, Araignan, Aspiran, Aubun, Amigne, Argant, Arrouya, Arrafiac, Bachet, Barbaroux, Beclan noir, Bia gris, Brun argenté, Bourboulenc, Camaralet de Lasseube, Camaraou, Carmenère, Castets, César, Chatus, Chichaud, Counoise, Chouchillon, Couston, Crouchen, Douce noire, Durif, Durize, Epinou, Etraire de l’Aduï, Egiodola, Feunate, Fuella nera, Gascon, Genouillet, Léon Millot (hyb.), Listan, Madeleine angevine, Malagousia, Mancin, Mecle, Mollard, Morrastel, Meunier, Muscat fleur d’oranger, Negret de Banhars, Negret de la Canourgue, Nehelescol (serait référencé dans la Bible), Noir fleurien, Oberlin noir (hyb.), Ondenc, oeillade noire, petit Meslier, Picardan, Prunelard, Plant droit, Raffiat de Moncade, Rivairenc, Sacy, St Côme, St Laurent, Servant, Sereneze de Voreppe, Tannat meunier, Tibouren, Terret, Tourbat, Troyen, Verdanel, Verdesse.

Des noms parfois charmants ou évocateurs et il y en a bien d’autres…

N’oublions pas les vignobles lointains dont voici quelques cépages : Dimiat (Bulgarie), Feteasca neagra (Roumanie), Khendorni et Tchilar (Arménie), Tchkhaveri (Géorgie), Catawba (USA) et bien d’autres..

Les photos d’illustration et la documentation proviennent du site très documenté http://www.lescepages.fr/


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 commentaires sur “Avis de recherche

  • Arno

    Bonjour,

    l’Arbane est encore cultivée chez TARLANT à Oeuilly cuvée BAM : Pinot Blanc, Arbane et petit Meslier.

    Le pinot meunier (si c’est celui-ci dont il s’agit) est largement cultivé dans toute la vallée de la marne.

    Le bourboulenc fait partie entre autre de l’encépagement des bandol blancs ( Clairette, Ugni blanc, Bourboulenc, et quatre cépages secondaires : le sauvignon. la marsanne, le rolle et le sémillon).

    L’oeillade est encore cultivé par Thierry NAVARRE (Languedoc).

    Le negret de Bahnars est encore cultivé par Nicolas CARMARANS (Aveyron) dans sa cuvée Mauvais temps assemblé avec du fer servadou.

    Le terret est encore cultivé par le domaine Clos du Gravillas (Minervois) dans la cuvée Emmenez moi au bout du terret.

  • Domenech

    bonjour
    Je cherche un cepage ancien que Jean LouisDutrey (AUCH France) avait commercialisé à Auch. Il s’agit du cepage Doigts de dames, grain allongé. c’est l’ancien maire de Riguepeu ds le gers qui l’avait rapporté de Tachkent ville d’Ouzbekistan.
    je serais tres heureuses de retrouver ce cépage .
    merci
    sincérement
    Marie Christine DOMENECH