Des vins bio en Corbières, la Petite Commanderie


 

Juillet 2017. Trouver des vins bio en Corbières, c’est possible. C’est un virus qui gagne du terrain. Les vins de Stéphane Madiec à Montlaur sont de ceux-là. Montlaur, c’est un joli village au sud de la montagne d’Alaric. Depuis Lézignan, on y parvient par les gorges du Congoust, un paysage sauvage et minéral. Nous sommes en pays cathare.

vins bio en Corbières Stéphane Madiec

La Petite Commanderie, une histoire de patience et d’humilité

La Petite Commanderie, c’est l’histoire de Stéphane Madiec. Rien ne le prédestinait à devenir vigneron même s’il est originaire de Jurançon. Après un doctorat de sociologie inachevé, il devient enseignant en Seine et Marne. Le hasard de la vie l’a entraîné dans l’Aude il y a 15 ans à la suite d’une mutation professionnelle. Là, s’est manifesté une volonté de changement. Stéphane souhaitait exercer un métier dans lequel il puisse créer de A à Z. Ce fut donc celui de vigneron qu’il embrassa. D’abord salarié pendant 5 ans, il projeta d’acquérir des vignes.

Les débuts furent difficiles car c’est un métier qui nécessite de la patience et du pragmatisme. Il s’est écoulé du temps avant de constater des résultats. Les moments de découragement ont alterné avec les moments de bonheur selon les millésimes. D’autant que, par conviction, Stéphane avait décidé qu’il ferait partie de ces pionniers des vins bio en Corbières avec une contrainte supplémentaires : faire des vins sans sulfites ajoutés.

Stéphane Madiec, une idée du vin

Stéphane, après 15 ans de carrière viticole et une reconnaissance dans le milieu de la dégustation, se demande encore s’il a tout compris. Modestie. Faire du vin est, chaque année un éternel recommencement. Avant de créer un vin, il faut avoir au préalable, une représentation mentale de celui-ci. Pour Stéphane, le métier de vigneron est non seulement un métier manuel qu’il apprécie mais c’est aussi une démarche intellectuelle. On a en tête une idée du vin que l’on souhaite mais il faut chaque année créer et composer avec ce qu’offre la nature.

« Qu’est ce que je cherche ? Qu’est-ce je veux faire ? » Pour Stéphane, ceux qui sont capable de prévoir le vin, ça n’existe pas.

 

Les vins bio en Corbières de Stéphane Madiec

La Petite Commanderie, c’est 4,5 hectares de vignes sur plusieurs parcelles parfois isolées dans des endroits sauvages et magnifiques ; c’est une cave en paille à la sortie du village. Les vins sont sans sulfites ajoutés avec un suivi analytique très rigoureux. L’appellation Corbières n’est pas pour Stéphane une nécessité. Sa devise : Ce qui est grand est petit, ce qui est petit est grand.

Les cuvées dégustées

  • Le Compagnon rouge 2016, VDF, issu de très vieux Carignan (1911 !) déjà très buvable sur le fruit rouge, la « fraîcheur des vieux sages » avec des des tannins doux.
  • Le Réveille-matin 2016, VDF, 100 % Syrah, sur les épices et les herbes aromatiques.
  • Le Cabaret des oiseaux 2016, VDF, 80% Carignan, 20% Syrah, un vin délicat, floral et des parfums de garrigue, des tannins fins qui vont se fondre bientôt.
  • L’Immortelles 2016, VDF, 50% Syrah 50% Grenache. Issu de la parcelle que nous avons visitée, un lieu envoutant et sauvage, propice à la méditation. Un vin minéral, salin, boisé, très long avec de beaux amers en fin de bouche. De longue garde.

Stéphane est présent sur plusieurs salons notamment à Millésime Bio et à la fête des vieux cépages àTrilla (66)

http://lapetitecommanderie.fr

Laisser un commentaire