Le Mas Coutelou, un sanctuaire de nature dans un océan de vigne 1


Juillet 2017. Le Mas Coutelou, c’est au cœur du village de Puimisson au nord de Béziers. Pour Jeff Coutelou, la découverte de ses vins passe d’abord par la visite de ses vignes.

Mas Coutelou

Jeff Coutelou

Le Mas Coutelou, des vignes à taille humaine

Accompagné de son chien Icare et de touristes suédois, Jeff m’emmène sur une parcelle complantée par son père. De vieux cépages divers qui se pollinisent les uns les autres offrant parfois quelques surprises quant à la couleur des grappes. Ici, on trouve les raisins de la Madeleine dont le mûrissement préfigure la date des vendanges.

Un des objectifs de Jeff est de créer et de maintenir des écosystèmes, des espaces de biodiversité par la plantation d’arbres et d’arbustes (1300 en 7 ans), de prairies fleuries afin d’attirer la faune : insectes, oiseaux, chauve-souris, lapins… Un travail colossal qui commence à porter ses fruits car ici, la vigne est heureuse.

C’est en changeant de parcelle que nous comprenons l’enjeu de la démarche de Jeff car nous sommes ici dans une région de monoculture intensive de la vigne. A perte de vue, c’est un océan de ceps en surproduction ; des vignes désherbées, irriguées et amendées à l’azote liquide. Un désert qui s’apparente à de la culture hors-sol.

Mas Coutelou

Jeff Coutelou

Dans cet environnement, les parcelles de Jeff sont des îlots qu’il protège par des équilibres végétaux afin que l’intervention du vigneron soit réduite. Et les résultats sont probants : ici, peu de maladie ; ici, une terre vivante et riche en micro-organismes et en insectes divers.

Le Mas Coutelou, un conservatoire des cépages du sud

Chez Jeff, il y a bien sûr les traditionnels Grenache, Syrah, Cinsault, Carignan et Mourvèdre. Mais il y aussi ces cépages anciens plantés en rangs sur une même parcelle : Grenache gris, Macabeu, Muscat à petits grains, Muscat d’Alexandrie, Carignan blanc, Clairette musquée, Castets, Carignan noir, Oeillade noire, Oeillade muscate, Terret blanc, Picpoul gris, Ribeyrenc gris, Ribeyrenc noir, Terret noir, Morastell.

Une dégustation mémorable

Le Mas Coutelou, c’est à la fois le passé, le présent et l’avenir.

L’avenir est dans les vignes, c’est l’investissement dans une viticulture de progrès incarnée par l’agriculture biologique qui assure la pérennité du lieu.

Le présent, c’est le chai modernisé et rationalisé où Jeff fait déguster ses vins en cours d’élaboration. De belles promesses de vins riches, complexes et sans sulfites ajoutés (première cuvée en 200 et 100% depuis plusieurs années).

Le passé, c’est dans une autre cave, la cave-musée, la cave des ancêtres où les vieilles barriques (certaines ont plus de 200 ans) côtoient les outils patinés par le temps. C’est aussi la cave des Solera, cette pyramide de fûts dont les plus bas sont en permanence alimentés par les plus jeunes placés au sommet pour que « les vins vieux éduquent les plus jeunes ». Le résultat ? des vins confits, torréfiés, épicés, « des Armagnac sans l’alcool ».

Mas Coutelou

Une dégustation chez Jeff, c’est un moment à fixer en mémoire car on y goûte des vins introuvables tels ce Quina, un vieux grenache additionné d’herbes aromatiques et ce 1973 !! de Grenache noir de teinte ambrée avec des arômes torréfiés d’épices, de cuir, de café, et de fruits confits.

Une dégustation chez Jeff, c’est un moment de convivialité chez un bio-paysan dont la reconnaissance internationale (70 % à l’export) n’a pas entamé l’hospitalité.

www.coutelou.fr/

www.facebook.com/jeff.coutelou

http://www.bonumvinum.eu/cepages-anciens-et-rares-sur-le-web/

 


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Le Mas Coutelou, un sanctuaire de nature dans un océan de vigne