Les vins des Riceys chez Marie et Olivier Horiot


les riceysLes Riceys

C’est un village situé sur la côte des Bars et on n’y arrive pas par hasard. En venant de Troyes en direction de Bar sur Seine, c’est une succession de plaines céréalières parsemées de bois sans grandes particularités. A Bar, petite ville pittoresque, il faut tourner à droite et la route monte vers de douces collines coiffées par des bois. On entre dans une des aires du Champagne de l’Aube. La vigne est en pentes parfois fortes.

Les Riceys est un village en trois bourgs avec trois églises du XVIème siècle. Maisons aux murs de calcaire blond, clochers en forme d’aiguilles. C’est là que Bonum Vinum a rencontré Marie et Olivier Horiot, ce couple de vignerons qui produit des vins à l’originalité marquante : le Rosé des Riceys, les Coteaux champenois rouges et blancs, vins tranquilles, et bien sûr du Champagne.

Le domaine Horiot

Marie et Olivier Horiot possèdent environ huit hectares de vignes répartis sur divers endroits de la commune et exploités en agriculture biologique et biodynamique. Le terroir est argilo-calcaire avec de fréquents affleurements de roche. Certaines parcelles sont très pentues ce qui rend le travail difficile, parfois avec l’utilisation d’un treuil. C’est un plaisir de découvrir ces parcelles cachées entre les bois qui coiffent les collines où demeurent de vieilles cabottes de pierre, abritant autrefois vignerons et outils. Et ces parcelles disséminées, Marie et Olivier profitent pleinement de leurs potentialités puisque leurs vins, comme dans la proche Bourgogne, sont vinifiés par crus (Valingrain, Barmont). Les vins fermentent en levures naturelles et sont élevés en cuves avec de cours passages en fûts de chêne de plusieurs vins pour ne pas avoir de goût de bois dominant. Un magnifique œuf en béton trône à l’entrée du chai.

RiceysUne des originalités du domaine est la culture d’un ancien cépage en voie de disparition car un peu capricieux : lArbane qui entre dans la composition de la cuvée « 5 sens » de Champagne des Riceys ;  5 fûts, 5 terroirs, 5 cépages vinifiés séparément pendant 1 an en fûts puis assemblés, sans artifice, c’est un brut nature. L’Arbane, ce cépage endémique de l’Aube, compose la « Cuvée 100% Arbane« , cuvée rare car le jus n’est pas au rendez-vous tous les ans.

Les vins tranquilles sont plutôt fermés ce qui explique qu’ici, on ne vend les vins que quand ils sont prêts être bus.

Le Coteau champenois blanc, en Valingrain (Chardonnay et Pinot blanc) 2010 qui vient juste d’être mis en vente est un vin de garde à la fois minéral et sur le fruit (pomme), tout en rondeur et en longueur en bouche, production confidentielle.

RiceysLe Coteau champenois rouge, en Barmont (100% Pinot noir) 2009 rivalise avec les grands Bourgogne, tout en délicatesse et en longueur en bouche, du fruit (cerise, framboise) et des tannins fondus. C’est un vin de garde.

Et puis il y a le Rosé des Riceys, en Valingrain 2009 (100% pinot noir), un vin unique à ne pas comparer avec les rosés classiques, vin concentré de fruits (cerise, Kirsch), sa cuvaison courte atténue les tannins, c’est donc un vin qui peut s’accommoder de beaucoup de plats. C’est un vin de garde !

Olivier et Marie, de par leur méthode de culture respectueuse de l’environnement et de la personnalité des terroirs,  constatent qu’ils refont ce qu’on avait oublié c’est à dire les pratiques des grands parents du temps de l‘agriculture paysanne avec, bien sûr, les apports bénéfiques de la modernité. Passion et sourire.

http://www.horiot.fr/html/

 

 

 

Laisser un commentaire