Pierre Caslot nous a quittés

         Pierre, l’hédoniste, le Rabelaisien, le puriste du Cabernet franc dont il aimait tant vanter les vertus. Il incarnait les vins de Bourgueil. Il aimait tant parler de ses terroirs, de ses vins et de sa cave de tuffeau labyrinthique, antre de longues et mémorables dégustations. Cracher ? Oui… un peu, mais il fallait mieux se reposer avant de repartir…

« A boire sur une p’tite caille, une belle andouillette et même un homard en été ; et avec des amis ». Il nous reste sa voix mais nul doute que Stéphanie et Emmanuel, ses (grands) enfants, auront à cœur de garder sa mémoire à travers tous les beaux vins à venir. Et bien sûr, une pensée à chaque dégustation d’une bouteille du Domaine de la Chevalerie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.