Millésime bio à Montpellier, c’est bientôt

Millésime bio

Bonum Vinum sera de la fête. Millésime bio, c‘est le plus grand salon européen de vins bio. Il se déroulera les 25, 26, 27 janvier 2016 à Montpellier au Parc des expositions. C’est un salon organisé par Sudvinbio, une association loi 1901 interprofessionnelle qui représente 70% de la production certifiée bio du Languedoc Roussillon, 1er vignoble bio de France.

Les actions de Sudvinbio

Sudvinbio permet aux vignerons l’acquisition de compétences techniques ou économiques, la diffusion de l’expertise acquise (par exemple la gestion de la flavescence dorée), la communication et les relations avec la presse.

Les temps forts de Millésime bio

Il y aura près de 900 exposants venant de 15 pays (on y trouvera même des vins anglais !!…). Des conférences seront organisées sur des thèmes tels que : le marché des vins bio, les évolutions réglementaires, la Suède et les vins bio, le marché chinois, les solutions techniques au service de la viticulture bio, les ravageurs émergents.

photo Gilles Lefrancq

Qu’est-ce qu’un vin bio ?

Depuis 2012, la certification bio européenne implique tout le processus de production, de la vigne à la bouteille. La conduite de la vigne repose sur l’utilisation de produits exclusivement d’origine naturelle, les produits de synthèse et les OGM sont interdits, la gestion des adventices doit être mécanique, 3 ans de conversion sont nécessaires. La vinification doit, elle aussi, être biologique ; certains procédés comme la désalcoolisation et l’électrodialyse sont interdits, les niveaux de sulfites sont réduits et sont encore plus bas en biodynamie. Les besoins en main d’oeuvre sont important pour palier la moindre utilisation des produits.

Le vin bio en chiffres

En France

Le vignoble bio ne représente encore, malgré de belles progressions, que 8,4% du vignoble total, soit 54687 ha. En tête des régions par les surfaces, Languedoc Roussillon puis PACA, Aquitaine et Rhône-Alpes.

Régions viticoles biologiques françaises et localisation des surfaces en 2014 :
Les chiffres entre parenthèses indiquent l’évolution par rapport à 2013

  • Poitou-Charentes:  94 producteurs (+1,1%) 1 073 ha (+5%) dont 177 en conversion
  • Aquitaine : 735 producteurs (-0,7%) 9 752 ha (+1%) dont 1 668 en conversion
    Midi-Pyrénées : 290 producteurs (+11,5%) 2 267 ha (+6%) dont 321 en conversion
  • Languedoc-Roussillon : 1 267 producteurs (+2,7%) 21 036 ha (+2%) dont 3 275 en conversion
  • Alsace : 256 producteurs (+9,4%) 2 286 ha (+4%) dont 307 en conversion
  • Bourgogne : 283 producteurs (stable) 2 493 ha (-3%) dont 366 en conversion
  • Franche-Comté :  64 producteurs (+3,2%) 367 ha (+5%) dont 86 en conversion
  • Rhône-Alpes : 525 producteurs (-1,5%) 5 174 ha (+1%) dont 808 en conversion
  • Corse : 44 producteurs. (22,2%) 708 ha (+15%) dont 126 en conversion
  • PACA : 923 producteurs (+3%) 15 444 ha (+2%) dont 3 028 en conversion
  • Centre : 187 producteurs (stable) 2 459 ha (+2%) dont 604 en conversion
  • Champagne-Ardenne : 106 producteurs (+12,8%) 438 ha (+17%) dont 132 en conversion
  • Pays de la Loire : 214 producteurs (12,6%) 2 498 ha (+9%) dont 574 en conversion

Les volumes produits sont en progression depuis 2 ans. Ils s’écoulent bien ; en majorité en vente directe et seulement pour 18,5 % en grandes surfaces. Le chiffre d’affaire est en hausse de 13,7% en 2014. En 10 ans, le CA des vins bio a triplé. La conversion des consommateurs est indispensable pour que cela continue. 48% des restaurants proposaient des vins bio en 2013 contre 37% en 2011.

Dans le Monde

4,6% du vignoble est cultivé en bio ; 90% de ces surfaces sont concentrées en Europe : dans l’ordre, Espagne, Italie, France.

En conclusion

Les chiffres montrent qu’il s’agit d’une consommation plus jeune, plus féminine et plus réfléchie, ce qui laisse présager une montée en puissance dans les années à venir.

Dernier chiffre important : 59,6% des consommateurs de vins bio considèrent l’environnement comme une priorité.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.